DIAGNOSTIC DE DYSPRAXIE

Question de Nathalie C

Bonjour,

J’ai un petit garçon de 2 1/2 ans. L’orthophoniste que nous avons consulté, pour le retard de langage de mon garçon, nous dit qu’il ferait de la dyspraxie verbale. Elle le suit maintenant au 2 semaines. Dois-je aller consulter un médecin pour une confirmation du diagnostic? Si oui, où dois-je aller? Je suis un peu dépasser pas les événements, pouvez-vous m’aider? Nous sommes de la région de Montréal.

Merci beaucoup.

Nathalie C


Réponse de Line Charron

Bonsoir Nathalie …
Alors tout d’abord c’est vraiment excellent que vous ayez consulté tôt et que vous puissiez avoir des services en orthophonie. L’intervention précoce est un facteur positif dans son pronostic.

Non, il n’est pas nécessaire de consulter le médecin. L’orthophoniste est la spécialiste qui diagnostique les troubles du langage et de la parole. Il arrive parfois que nous ayons besoin d’une consultation du médecin pour faire d’autres références pertinentes ou pour des examens complémentaires.

CONCERNANT le diagnostic ….Vous savez la dyspraxie verbale peut avoir différents niveau de sévérité, le pronostic est souvent positif avec de l’intervention. On ne peut pour l’instant à l’âge de votre garçon bien se positionner face à ses capacités futures. Plusieurs facteurs vont influencer son évolution : la présence de d’autres difficultés de développement, sa réponse au traitement, ses capacités d’apprentissage, son suivi orthophonique, etc vont influencer l’évolution. (VOIR QUESTION SUR PRONOSTIC PLUS HAUT)

Pour l’instant, Il importe de vous assurer que l’on utilise une bonne approche , basée sur les principes d’apprentissage moteur de type « stimulation intégrale / DTTC » (dynamic temporal and tactile cueing- bon vidéo de Ruth Stoeckel sur apraxia-kids.org) en combinaison avec une bonne stimulation linguistique des sons (voir article dans Glossa dans section lien- un peu compliqué pour une non orthophoniste mais contient quand même des informations pertinentes).

Alors ce sera certainement du travail … mais petit à petit votre enfant fera du progrès, ce sont souvent les débuts qui sont le plus difficiles mais après quelques mois de traitement votre enfant saura déjà mieux « comment » apprendre à réaliser les mouvements des sons avec sa bouche. De votre côté vous aurez plus d’informations sur ses capacités… Et avec de l’aide vous vous sentirez plus outiller pour l’aider aussi ….

Bonne Chance !!!! et surtout ne vous gênez pas de parler de vos questionnements à votre orthophoniste !!!

Merci et bravo pour votre implication !!!

line charron

Les commentaires sont fermés.